17 avr. 2013

Daft Punk || Random Access Memories : une promo qui divise les fans


EDIT 13/05 : Eh bien, la blogosphère ne cessera jamais de me surprendre. Tout comme l'album de Justin Timberlake, Random Access Memories est donc disponible en écoute gratuite sur iTunes une semaine avant la sortie officielle (suite à une fuite), et officiellement sur Deezer et Spotify alors courez l'écouter ! Mon verdict : j'adore (je l'écoute en boucle). Je me moque bien des critiques, je trouve les pistes excellentes et très diversifiées, exactement ce que j'attendais. Je voulais du Daft Punk, j'ai eu du Daft Punk. Fin de l'histoire.

La nouvelle est désormais de niveau mondial, la sortie du quatrième album des Daft Punk « Random Access Memories » (un nom qui n'est déjà pas anodin, puisque la RAM est le terme technique pour désigner la mémoire vive d'un ordinateur), est prévue pour le 20 mai prochain, et autant dire que le célèbre groupe français, composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, a mis les petits plats dans les grands pour en faire la promotion. Vous n'avez simplement pas pu y échapper, que vous soyez fans ou non, car c'est THE événement de l'année. 9 ans qu'on attendait ça depuis leur dernier album en 2005, « Human After All » (qui avait connu un succès plutôt mitigé). Si la tracklist officielle (l'album sera composé de 13 pistes) a enfin été dévoilée, le groupe continue d'entretenir le mystère en distillant des informations au compte gouttes à coup de teasers et d'interviews des artistes avec lesquels ils ont collaboré, dont Pharrell Williams, Nile Rodgers, Todd Edwards et Giorgio Moroder (les vidéos sont disponibles sur leur site). On peut donc s'attendre à des duos de folie, sachant qu'il y a d'autres interviews à venir. Et si jusque là les fans se prêtaient au jeu, la frustration commence à se faire ressentir. Que ce soit dans les médias ou sur la blogosphère, l'excitation est à son comble. Petit rappel des événements. Tout commence le 26 février sur la page Facebook du groupe lorsqu'ils annoncent leur signature avec Columbia Records (auparavant signé chez EMI). S'ensuit un court extrait, accompagné d'une pochette mystère, diffusé en mars dans le Saturday Night Live (NBC). Le 23 mars, l'album est disponible en pré-commande sur iTunes (sans aucune information sur son contenu, bien évidemment), et enfin un teaser de 15 secondes est publié le même jour sur leur site avec la date de sortie officielle. Et c'est ce week-end que la machine a été relancée, à l'occasion du festival Coachella (un événement que l'on pourrait rebaptiser "le rendez-vous des fashionistas"), où l'on a pu avoir un aperçu du premier extrait de l'album « Get Lucky », en duo avec Pharrell Williams (alias my baby). Un titre funky que l'on adopte dès la première écoute, et qui s'annonce déjà comme le tube de l'été (personnellement je dois l'avoir écouté environ une cinquantaine de fois, et dire que la vidéo ne dure qu'une minute). Plus étonnant encore, il se murmure que l'album sera diffusé en avant-première le 17 mai en Australie (au fin fond du monde donc), n'étant ainsi pas à l'abri d'une éventuelle fuite d'ici le 20 mai. Sur un plan plus "esthétique", c'est également avec surprise que l'on appris leur partenariat avec la prestigieuse maison de couture Saint-Laurent Paris, dont le nouveau directeur artistique Hedi Slimane a dessiné les tenues de scène de leur tournée à venir. Une décision judicieuse puisque les deux Frenchies avait déjà fait appel au talent du couturier qui avait signé leurs costumes, des combinaisons de biker en cuire. Lors de son premier défilé pour Saint Laurent en octobre 2012, Hedi avait utilisé un titre remixé par les soins du groupe, "I Gotta Try You Girl" (originalement interprété par Junior Kimbrough).


Si je vous en parle, outre le fait que je sois une fan absolue du groupe (je considère "Discovery" comme un des meilleurs albums de tous les temps, donc c'est vous dire), c'est que je ne comprends pas du tout la colère de certains. Avec un groupe aussi mystérieux et maître dans l'art de garder leur projets secrets jusqu'au bout comme Daft Punk, une telle démarche promotionnelle était prévisible, voir presque nécessaire. Après tout, un peu de "teasing" n'a jamais fait de mal, au contraire. De plus avec la crise dans l'industrie musicale, avoir une promo digne de ce nom est un plan marketing infaillible. Qui plus est, cela ne fait que prouver à quel point elle est efficace, après la fausse joie causée par la station Fun Radio, qui se vantait de détenir en exclusivité un extrait inédit de l'album, qui s'est révélé au final n'être qu'une version longue du titre diffusé quelques jours auparavant, provoquant au passage une véritable déferlante sur les réseaux sociaux, entre déception et moquerie des internautes, qui n'ont pas hésité à commenter en masse la bourde de la station FM qui tente tant bien que mal d'étouffer l'affaire. Sans le savoir, il n'en fallait pas plus pour alimenter le buzz. Alors évidemment d'un autre côté je peux comprendre l'inquiétude des fans après la déception de Human After All, car au final une promo outrancière n'assure en rien la qualité de l'album, mais je pense que si le public a continué à suivre après 9 ans, attendre un petit mois ne devrait pas relever du défi. En tout cas, c'est avec impatience que j'attends la sortie officielle, et j'ai la sensation que je ne vais pas être déçue.

La tracklist officielle :

1. “Give Life Back to Music” (featuring Nile Rodgers and Paul Jackson, Jr.) – 4:34
2. “The Game of Love” (instrumental) – 5:21
3. “Giorgio by Moroder” (featuring Giorgio Moroder) – 9:04
4. “Within” (featuring Chilly Gonzales) – 3:48
5. “Instant Crush” (featuring Julian Casablancas) – 5:37
6. “Lose Yourself to Dance” (featuring Pharrell Williams and Nile Rodgers) – 5:53
7. “Touch” (featuring Paul Williams) – 8:18
8. “Get Lucky” (featuring Pharrell Williams and Nile Rodgers) – 6:07
9. “Beyond” (lyrics by Paul Williams) – 4:50
10. “Motherboard” (instrumental) – 5:41
11. “Fragments of Time” (featuring Todd Edwards) – 4:39
12. “Doin’ It Right” (featuring Panda Bear) – 4:11
13. “Contact” (featuring DJ Falcon) – 6:21

2 commentaires:

  1. Si tu es fan du groupe alors tu es fan de homework...là la ram rame carrément là...bref....really bof...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment, j'adore Homework aussi, mais j'ai quand même une préférence pour Discovery ! Oooooh violent le jeu de mots, haha. Mais plus sérieusement, bah je trouve que les gens jugent le résultat un peu vite malheureusement, j'ai vu une avalanche de critiques depuis que l'album a été posté sur iTunes, donc les gens se basent probablement sur une seule écoute, ce qui est dommage, personnellement je l'ai déjà écouté deux fois, et même si je n'ai pas adhéré à tous les morceaux, je trouve l'album vraiment bon ! Ce que je ne comprends pas, c'est à quoi les gens s'attendaient exactement, moi je voulais du Daft Punk, et j'ai eu du Daft Punk, surtout après le flop de Human After All, là je trouve qu'ils sont vraiment revenus à leur 'style original' on va dire. Ce que je trouve pire encore par contre, ce sont les gens qui critiquent alors qu'ils ne connaissent Daft Punk que depuis Get Lucky, ça ça me met hors de moi. Enfin, tout ça pour dire que quand l'album sera sorti officiellement, je pense (et j'espère) que les critiques s'amélioreront, et je suis prête à parier que dès qu'on aura entendu quelques morceaux dans des pubs/bandes-annonces, les gens reviendront sur leur jugement (et même toi aussi, peut-être!)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...