27 janv. 2013

American Horror Story || Asylum - L'ovni télévisuel


Ce mecredi 23 janvier s'achevait la saison 2 d'American Horror Story, co-réalisée par Ryan Murphy (Glee, Nip/Tuck), une saison forte en émotions, et une fois encore avec un season finale des plus spectaculaires. S'il fallait décrire cette série en un mot : dérangeante, ou même hors du commun. Contrairement à beaucoup d'autres shows, ici on ne sait jamais à quoi s'attendre. Après une promo digne de ce nom, promo dont seul Murphy a le secret, les fans de la série savaient qu'ils pouvaient compter sur lui pour leur fournir une nouvelle saison à la hauteur de leurs espérances. La saison 1 était déjà excellente, et quand on se dit que Ryan Murphy ne pourra plus nous surprendre et que l'on pense avoir tout vu, il parvient quand même à placer la barre toujours plus haut. Dans la saison 1, l'intrigue se déroulait autour d'une maison des horreurs, hantée par des esprits torturés ayant bien souvent trouvé la mort dans d'atroces circonstances. C'est un schéma très classique, pourtant cette série apporte quelque chose de différent, une certaine volonté de vouloir pousser le vice toujours plus loin. Au fil des épisodes, de nombreux sujets sensibles sont abordés (viol, suicide, mutilation, sadomasochisme, harcèlement, adultère, j'en passe et des meilleures), la perversion est poussée à son paroxysme, c'est violent, malsain, glauque, ça nous angoisse, et pourtant on en redemande. Ici, l'élément central de la saison n'est autre que l'asile, théâtre d'horreurs et d'expériences scientifiques en tous genres sur ses habitants. Tous comme les patients de Briarcliff, l'état mental du spectateur est mis à rude épreuve. On a le sentiment de se retrouver coincé parmi eux, en se demandant si on arrivera jamais à en sortir. Encore une fois, le season finale surprend par la tournure des évènements, la plupart des mystères trouvent leur réponse, et pourtant on ne peut s'empêcher d'avoir une sorte de regret doux-amer, n'étant pas sûr que ce qui arrive est bien réel, et si finalement ce n'est pas tout simplement une projection de la folie des patients de Briarcliff.

Au niveau du casting, on retrouvait donc de la saison 1 l'excellente Jessica Lange en Sœur Jude, Lily Rabe, Zachary Quinto dans le rôle du psychiatre Dr Oliver Thredson, Evan Peters, Dylan McDermott et Frances Conroy. S'ajoutait à eux les acteurs James Cromwell (Dr Arthur Arden), Joseph Fiennes (Monsignor Timothy Howard), la frenchie Lizzie Brocheré (Grace), Britne Olford (Alma) et Chloë Sevigny (Shelly). Avec en guests Adam Levine et Jenna Dewan-Tatum. Jusqu'à maintenant, il a été confirmé que Sarah Paulson, Jessica Lange, Lily Rabe, Frances Conroy et Evan Peters (qui reprendra son rôle de psychopathe qui lui va si bien) seront de retour dans la saison 3. Mieux encore, Taissa Farmiga (Violet Harmon dans la saison 1) devrait également réintégrer la série, ce qui suggère la possibilité d'une nouvelle romance tragique à la Roméo & Juliette avec Evan Peters comme celle de Tate et Violet, qui avait eu beaucoup de succès auprès des fans. L'actrice Kathy Bates, révélée au grand public par sa remarquable prestation de l'infirmière psychopathe Annie Wilkes dans le film adapté du roman de Stephen King "Misery" (1990), vient d'être ajoutée à la liste des nouvelles recrues. Elle sera opposée à Jessica Lange, un duo de choc qui nous promet de grands moments d'émotion, et pas dans le bon sens du terme car d'après Murphy, le rôle attribué à Kathy sera bien pire que celui qu'elle tenait dans le film de Rob Reiner. Et on a hâte de voir ça. Gabourey Sidibe (Precious), Patti LuPone, Angela Bassett et Emma Roberts seront également de la partie.

Attendue aux États-Unis à l'automne 2013, tout ce que l'on sait sur le déroulement de la saison à venir, intitulée "American Horror Story: Coven" d'après les premiers éléments apportés par Ryan Murphy, c'est qu'elle sera plus semblable à la saison 1, et évoquera une romance horrifique/contemporaine mais sur un ton plus léger et humoristique. Elle s'articulera autour de Jessica Lange. Personnellement, dans l'ensemble j'ai beaucoup apprécié cette saison 2, le pari de tourner une saison axée sur des thèmes aussi sensibles que la religion et la psychologie était risqué, mais Murphy s'en sort relativement bien, la saison tient la route et nous offre tout un panel d'intrigues inattendues, entres les aliens, une nonne possédée par le diable, une autre qui perd la tête, l’ange de la mort, des créatures étranges, un tueur assoiffé de sang, un père Noël psychopathe et un médecin nazi doublé d'un savant fou. Le show parvient à nous divertir tout en soulevant de vraies questions comme par exemple celle de la place de l'Eglise dans la société. En tout cas, je tiens à saluer la performance particulièrement magistrale de Jessica Lange encore dans cette saison, qui a gagné un Emmy Award et un Golden Globe largement mérités pour ces rôles. Pour conclure, je voudrais terminer mon article sur cette brillante réplique de Sœur Jude dans la toute dernière scène du season final, et qui pourrait facilement résumer la saison : « Just remember... If you look in the face of evil, evil's gonna look right back at you. »

Bonus : L'horrible thème principal de cette saison « Dominique »

2 commentaires:

  1. Si la saison 1 était juste géniale, j'ai trouvé la saison 2 un peu too much. Enfin au début, quand j'ai vu l'intrigue ""réaliste"" (enfin sans éléments trop évidents comme les fantômes) j'étais ravie, mais après ça dérape. Je veux dire, les aliens quoi, wtf. Et puis le Diable, la Mort, franchement. Mais après bien sûr il y a des personnages qui rattrapent la chose (Jessica Lange ♥♥), des psychopathes géniaux, Dominique que j'aime bien mettre en soirée :B...
    Sinon je suis contente de retrouver ton blog, j'avais adoré ton skyblog :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est gentil <3 C'est vrai que dit comme ça, ça paraît un peu "gros" comme intrigues, personnellement ce que j'ai le moins aimé c'est la partie avec le père Noël psychopathe. En fait le rendu est bien, mais j'suis d'accord sur le fait que y'a trop d'informations et pas assez d'explications. Si on résume, y'a Bloody Face, les aliens, Anne Frank et un ex-Nazi, un exorcisme/le Diable, les "expériences" du Dr Arden, ça fait beaucoup je l'accorde. Au final c'est les acteurs qui rendent le truc crédible ! En tout cas c'est clair que pour l'instant la saison 1 est bien meilleure, et vu que la saison 3 sera plus proche de la 1ère (sans parler du casting de folie), j'ai encore plus hâte de la voir !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...